Trail des 6 Burons

Foulez le Puy Mary !

Trail de la Gentiane : la nouvelle version 2016 !

8 avril 2016 Trail des 6 Burons 2016 2

Après une première édition 2015 qui nous amenait sur les hauteurs d’Apchon, que nous réserve la version 2016 ? Car oui il y a du changement, le tracé 2015 avait des lacunes, nous avons essayé de les corriger !

Le parcours 2016 sera donc nouveau aux deux tiers environ. Le parcours 2015 était il est vrai très roulant sur son dernier tiers, avec pas mal de bitume et de piste. Notre chef vénérée a arpenté les chemins et pistes sur son beau VTT dès l’automne pour essayer de trouver un parcours plus typé trail. Dès Janvier elle annonçait fièrement avoir un nouveau circuit, et c’est évidemment sous la menace d’un exil définitif qu’elle a envoyé le pauvre webmaster faire le parcours en courant pour voir ce qu’il en est.

Riom – Roussillou

Le début, les participants 2015 le connaissent, on ne change rien. Départ du Couderc, on descend à la rivière, puis on remonte vers la sortie de Riom, avant de prendre la piste qui monte vers le lac de Roussillou. Le départ commun à toutes les courses en fait. Ca permet de bien chauffer les jambes dès le départ.

Tour du lac de Roussillou

Tour du lac de Roussillou

Puis après un petit tour autour du lac dans la forêt, on bascule vers la descente. Autant vous dire qu’en plein mois de Mars après la neige et la pluie, c’est souvent la galère. Impossible de courir tout du long, la descente est hyper piégeuse, entre les feuilles encore très nombreuses, l’eau, la boue et les cailloux. Ça sera nettement plus facile en septembre néanmoins ! C’est donc les pieds bien mouillés que votre valeureux beta-testeur arrive en bas (traverser à gué sur les pierres glissantes : non, perdu, plouf).

Trail de la Gentiane 2016

Le « chemin »

Remontons en face

Et alors qu’en 2015 on longeait la vallée jusqu’à remonter sur Apchon, on bifurque maintenant à gauche en arrivant à la ferme. Plus de longue montée bitumée et de grandes relances sur des pistes hyper roulantes. On bascule vers l’autre côté de la vallée, en rejoignant un petit single (non sansà nouveau mouiller ses pieds dans un ruisseau…). On peut courir, mais attention aux pierres et au terrain très gras en cette saison. Il faut bien surveiller ses appuis, et on se dit juste « P…… vivement l’été » (oui, vous jurez bien vous aussi de temps en temps, avouez ?).

On arrive ensuite au lieu du seul ravitaillement, Terrou, au km 8.5 environ. De là, la piste monte nettement plus pour la seconde vraie montée de la course. Une bonne petite ascension suivie d’une lichette de bitume (mais le bas côté permet de courir sur un sol plus meuble), avant de finir la montée pour déboucher sur le plateau. On frôle les 1000 mètres d’altitude, 100 bons mètres sous le sommet de l’édition 2015. Sommet qu’on aperçoit d’ailleurs de l’autre côté de la vallée, Apchon et les ruines de son château sous la neige. La vue est magnifique, mais en cette saison, le petit vent rappelle vite qu’on se pèle les noisettes, et il se fait tard. Une petite veste, un gel, et hop on enchaîne à bien meilleure allure (oui enfin, pas 15km/h non plus hein…).

Vue sur Apchon et son château

Vue sur Apchon et son château

Yihaaaaa

Arrive LA belle descente de la course, qu’on débute sur le bitume avant de basculer sur une large piste. Alors là, si on a les jambes pour, on peut se faire TRÈS plaisir. La pente est raisonnable et très roulante. On dévale donc cette seconde descente en se relâchant, car il reste une dernière difficulté, re-gravir la première descente de la course pour rejoindre l’arrivée. On récupère donc le tracé aller à la ferme de la Rodde, et on repart tranquillement en sens inverse.

Trail de la Gentiane 2016

 

Donc RE-pieds dans le ruisseau, re-single mi-ruisseau mi-chemin, l’alternance de montées / descentes et terrains variés commence à peser. On bifurque à droite pour suivre la route sur quelques centaines de mètres, histoire de s’amuser un peu plus dans la forêt (et on vous a promis 22km, il faut faire la distance). On reprend donc un sentier, rarement plat bien sûr, et on arrive en trottinant doucement jusqu’au sommet, avant de basculer vers une nouvelle descente assez rapide sur Riom. On retrouve enfin la fin de parcours de 2015, traversée du camping, suivi de la rivière, et arrivée au Couderc, dans la liesse générale des centaines dizaines de spectateurs … Oui c’est bon… Y a personne, à part une personne qui va à la boulangerie. Soit. Mais en Septembre, tout le village sera là, à n’en pas douter !

Au final

Bilan, 22km, un peu moins de dénivelé (sous les 700m), mais la course en paraît plus ! Le profil est plus joueur il faut dire, finie la longue montée et l’alternance bitume / piste sur plusieurs kilomètres comme l’année dernière. Les profils vous le montrent facilement, en haut la version 2015, en bas la version 2016 :

Trail de la Gentiane 2015

Trail de la Gentiane 2015

 

Trail de la Gentiane 2016

Trail de la Gentiane 2016

Le terrain est souvent difficile en cette saison, mais sera plus sympa en Septembre à n’en pas douter. Des vraies chaussures de trail sont conseillées, ne serait-ce que pour la première descente. Et il y a moyen de courir tout du long ou presque pour des coureurs un peu aguerris, les montées dépassant rarement les 15%. Autre bénéfice de ce nouveau parcours, il n’emprunte plus de voies privées, donc nous pourrons vous le partager pour des reconnaissances ou entraînements.

Inscription

Ca vous plaît ? Vous voulez vous aussi fouler ces jolis chemins et partager ça avec d’autres coureurs en quête d’une course sympathique dans notre beau Cantal ? C’est facile, inscrivez vous ici !

 

2 Responses

  1. Marie-Nöelle Guimard dit :

    Cher Webmaster, c’est parce que la chef vtt vénérée te vénère qu’elle a cherché un parcours au top pour te faire hyper plaisir ainsi qu’à tous les coureurs qui nous rejoindront le 4 septembre !

  2. François dit :

    Ils devraient bien s’amuser, c’est plus casse patte que l’année dernière quand même 😉 A refaire pendant l’été à l’entraînement, c’est un joli parcours (et je devrais moins me mouiller les pieds)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *