Nouveau parcours 12km : le Trail des 2 Lacs

Nouveau parcours 12km : le Trail des 2 Lacs

1 mars 2018 les parcours Trail des 6 Burons 2018 2

Cette semaine, découvrez le nouveau parcours 12km. Entièrement renouvelé, du sol au plafond. Il est tout neuf, la peinture n’est pas encore sèche, il manque deux trois finitions, mais vous pouvez déjà faire le tour du propriétaire.

Les années précédentes, les parcours petite et moyenne distance partaient à l’est de Riom-ès-Montagnes, vers la vallée de la Petite Rhue, principalement en sous bois. Cette année, renouvellement complet, nous partons au nord, vers des paysages plus dégagés. Il y a un peu moins de dénivelé, les parcours sont un peu plus roulants, avec une lichette de bitume en plus je pense, mais avec des paysages plus variés.

Et je ne dis pas juste pour faire du marketing, car quoi de mieux qu’une petite reconnaissance en courant pour juger du plaisir pris sur un parcours ? C’est donc sous un froid assez mordant que je me suis élancé sur le parcours, avec mon top model photo, Vincent (comment ça c’est mon frère et c’est du travail dissimulé ? Pffff). Départ toujours depuis le Couderc à Riom-ès-Montagnes, un passage depuis la gare d’où partira le train touristique pour la randonnée 20km, puis montée le long du cimetière sur la route, ça permet de vite monter en température. On bifurque rapidement dans les près, quelques ronces encore à nettoyer, un terrain assez dur à cause du gel, mais aussi et surtout une vue bien dégagée sur le plateau et la campagne environnante.

Après un retour sur le bitume, nous bifurquons à droite pour descendre via un petit chemin vers le lac de Majonenc, que nous longeons avant de remonter vers La Grange. S’en suit un petit mix chemin / route (qui sera sûrement modifié pour ajouter un peu de D+, il ne faudrait pas que ça soit trop facile !), avant de bifurquer à nouveau sur une piste le long de la forêt, puis longeant une ferme. Ça sent bon le Cantal et la campagne, c’est tout ce que je peux vous dire (donc oui, le fumier parfois, mais c’est du 100% bio garanti) ! La piste est roulante, vous allez pouvoir cavaler comme des lapins. Nous enchaînons sur un petit single le long de la forêt, puis de nouveau une piste nous amenant à Journiac, où se trouvera le ravitaillement unique de la course.

S’en suit un nouveau mix de petit single bien sympathique en sous bois et au milieu des près, avec une lichette de route. Vous apercevez de nouveau le lac, mais histoire de s’amuser un peu plus, on tourne à gauche pour descendre dans la forêt afin de casser un peu le rythme et varier les paysages. Les plus observateurs auront alors bien compris que si aux 6 Burons, nous savons parler du Cantal, de fromage et du Puy Mary, nous sommes meilleur conteurs que compteurs : il n’y a pas vraiment 6 Burons sur le parcours 69km, et il n’y a pas vraiment 2 lacs sur le Trail des 2 Lacs : le second lac est en fait… le même que le premier ! Bon allez, fatigue aidant, tout le monde ne remarquera pas 😉

Nous continuons toujours sur nos petits chemins campagnards vers la Molier, puis La Volumard via un tronçon de route avec ses jolis tournants. Puis afin de ne pas redescendre via la route, nous coupons droit dans les près, pour passer sur la voix de chemin de fer, et rejoindre l’allée verte le long de la rivière dans Riom-ès-Montagnes. Une dernière petite montée, et nous voilà de retour. Cette première version du parcours dépasse un peu les 11km, nous allons sûrement lui ajouter un peu de D+, elle culmine actuellement à environ 230m.

Au final pour résumer :

  • 11km et quelques, 230m de D+ environ, c’est roulant, vous allez pouvoir faire péter votre pointe de vitesse
  • une alternance de piste, single et route, ça pourrait être un peu gras par endroit, mais rien de technique globalement, et un peu plus de bitume que les années précédentes, autant être honnête là dessus.
  • des paysages plus variés, sur le plateau au dessus de Riom, avec ses forêts, ses prés, ses fermes, ses vieux chemins.
  • deux lacs qui ne sont en fait qu’un seul (oh c’est bon, arrêtez de vous moquer)
  • on va bosser sur le balisage pour essayer de passer sous les 35% de perte cette année
  • nous allons sûrement ajouter un peu de distance et de dénivelé, sinon autant aller courir autour d’un stade non ?

 

2 réponses

  1. Tissandier dit :

    Juste pour préciser que le mannequin n’a toujours pas reçu son salaire.
    Un bon kilo de cantal suffira 😜😜😜

    • François dit :

      C’est pas le parcours final en fait, donc il faut tout refaire 😉 Faudrait ajouter une lichette de distance et de dénivelé. Le « salers » sera payé quand le boulot est terminé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *