Trail des 6 Burons

Foulez le Puy Mary !

On a testé pour vous : le parcours 21km entre les orages

10 août 2015 les parcours 0

Après une première reconnaissance du 11km, on enchaîne avec celle du 21km, même s’il fait nettement moins beau que la dernière fois. Mais un coureur motivé sait gérer toutes les météos non ? J’ai remplacé mon frère par Alain, futur participant du 65km, qui vient donc reconnaître une partie du terrain de jeu. C’est parti !

Petite montée un peu rocailleuse pour s'échauffer

Petite montée un peu rocailleuse pour s’échauffer

On s’élance du Couderc pour un départ en tout point similaire à celui du petit parcours et du 65km. Un petit peu de bitume pour sortir de Riom et entamer la montée vers Roussillou, le terrain est un peu humide suite aux orages des jours précédents, mais le terrain n’est pas trop gras. On enchaîne avec le tour du lac de Roussillou, toujours sur le parcours commun aux trois courses. Puis dans la forêt, au km 4.5 environ, les parcours se séparent, et on entame une descente pas trop difficile mais qui demande de regarder un peu où l’on met les pieds. Le parcours a été amélioré pour éviter une portion de bitume, la trace sera bientôt à jour sur le site.Une fois arrivés à la rivière, virage à droite et on suit la vallée de la petite Rhue sur plusieurs kms, le terrain est plutôt roulant avec un petit coup de cul dans la forêt tout de même histoire de rester chaud. Le temps bien gris n’aide pas à profiter autant du paysage qu’on aimerait, mais c’est promis le 6 Septembre, ça sera super joli (si si, on a passé commande d’un temps ensoleillé mais pas trop chaud).

Puis il est temps d’entamer la longue montée vers Apchon, 5km de montée presque ininterrompue à partir du km 8.5. Un petit ravitaillement vous attendra à la Vidal au km 10, puis il faut redescendre un peu sur un chemin un peu moins large avant de retrouver la route qui monte à Apchon. Pas vraiment de la rigolade pour moi à ce moment, la fatigue de la fin de semaine commence à peser, alors que mon coéquipier du jour trottine tranquillement.

Arrivés à Apchon, un petit crochet pour passer sur la place de l’église et nous apercevons les ruines du château surplombant le village. Un km de plus en légère montée et on atteint le point culminant du parcours, à 1100m. Ceux qui ont de bonnes jambes pourront alors enchaîner gaiement sur la piste très roulante et en descente.

Un peu de bitume, on coupe à travers un pré à vache, puis on retrouve la route pour la plus grosse section de bitume : 2.5km jusqu’à l’étang des Bondes, de quoi enchaîner à bon rythme avant de retrouver des chemins moins roulants sur le parcours du 11km.

Nettement moins roulant...

Nettement moins roulant…

Petit tour de l’étang sur un chemin assez caillouteux par endroits, c’est la fin de la partie facile ! Heureusement la mono-trace a été nettoyée, finies les ronces empêchant de courir, on peut remonter au travers de prés jusqu’à la croix du Jubilé. Il ne reste plus qu’à se mouiller les pieds en rejoignant la route, puis à se finir les cuisses sur la bonne descente de bitume débouchant dans Riom Es Montagnes. Petite traversée du camping pour rejoindre la rivière et la fin du 65km, dernière petite montée et l’arrivée est là. 21.5km environ, 2h30 tout de même, le parcours n’est pas très difficile sur le papier avec environ 650m de D+, mais il y en a pour tous les goûts : du bitume, de la piste, de la mono trace, du pré, des petits coups de cul qui cassent bien les jambes, une longue montée, des descentes un peu techniques, des secteurs roulants… De quoi s’amuser tout en profitant du paysage !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *